Une villa au Cap de Nice, la Baie des Anges en toile de fond

Quel Niçois en balade de Franck Pilatte au Mont-Boron n’a pas remarqué l’étrange coupole, en lévitation sur la Méditerranée ? Qui ne s’est jamais interrogé sur sa vocation ?

La construction intemporelle, partie intégrante du patrimoine architectural du Cap de Nice, n’est autre que l’annexe d’une propriété ultra contemporaine, aujourd’hui réservée à la réception des amis. L’accès à la propriété s’effectue par la toiture végétalisée sans que rien ne permette de deviner que l’ascenseur privatif dessert trois luxueux niveaux. Depuis la mer, la belle arbore des lignes horizontales, pans de béton immaculés et sol de grès. Une géométrie adoucie par les formes arrondies de la façade et le caillebotis bois de l’espace piscine.

TYPE DE BIEN

PROPRIÉTÉ PIEDS DANS L’EAU

NOMBRE DE SUITES

5

SURFACE SÉJOUR

80 M²

SURFACE TERRAIN

1 215 M²

DATE DE CONSTRUCTION

2014

Un séjour de 80 m²

A l’instar de toutes les autres pièces de la villa, le séjour donne sur la Méditerranée. L’ascenseur s’ouvre sur le coin salon, alors que salle à manger et cuisine s’articulent au second plan. A l’arrière, l’escalier métallique mène aux autres niveaux, tandis que la roche escarpée que l’on devine au travers des généreuses baies vitrées rappelle la situation de la construction, à flanc de falaise. Cette pièce de vie séduit par ses volumes et sa vue panoramique sur la mer.

Une pièce ouverte et lumineuse

Le blanc le dispute au gris des dalles en grès et des éléments Inox et métal. La géométrie reste de rigueur, qu’il s’agisse des luminaires Flos ou des meubles Bonaldo, Sangiacomo ou Cattelan. Et juste ce qu’il faut de rondeurs sensuelles pour nuancer les formes angulaires. Le mariage réussi de la ligne droite et de la courbe…

Un étage entièrement dédié à la chambre de maître

Le premier niveau (en partant du haut) abrite la chambre de maître : un époustouflant panorama azur en ligne de mire et une tête de lit en satin gris perle, un habillage repris sur le sommier et les rideaux.

Trois suites avec terrasses en rez-de-jardin

Le troisième niveau (toujours en partant du haut) recèle trois chambres et autant de salles de bains. La coupole, qui bénéficie d’un accès indépendant, reçoit la cinquième suite. Tous les espaces ont été pensés pour préserver l’intimité des occupants.

Jeux de perspectives et de transparence

Si la mer reste l’élément fondateur de l’architecture, la maison ne renie pas ses origines. En témoignent les larges baies vitrées entrecoupées des structures métalliques à flanc de falaise. Un univers à la fois minéral et végétal. Une perspective spectaculaire…

Une villa pieds dans l’eau

Des extérieurs qui ouvrent sur la mer

Un accès privatif à la mer

A 25 mn de la principauté de Monaco

Une vue imprenable sur la baie des Anges

A 15 mn de l’aéroport Nice Côte d’Azur